21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 23:10
Keskejefou ?

Alors, il en est où, le comédien ? Ben, il est plutôt scénariste ou romancier sur le coup. Le film pour lequel j’avais passé des essais (et été pris), prévu au mois d’août, est reporté au printemps prochain. Le prochain tournage démarrera donc vers la fin septembre pour Le Village Français avec une belle deuxième moitié de saison en perspective.

D’ici là, je lis pour écrire. Et j’écris pour lire. Je sais plus. J’ai une super idée d’histoire qui se passe dans le cinéma. Mais inévitablement, j’ai du mal à être vraiment tendre dans l’écriture de certains personnages. Alors ça me chagrine. Parce que j'ai bon fond.

Il faut pourtant que j’avance vite (entre la finalisation des catapultes et le squelette de la ciné-story) car, la semaine prochaine, je pars accompagner mes petites créations en Aquitaine :

Dimanche soir, projection de Retour aux sources dans le cadre des Nuits Atypiques de Langon.

Mercredi 30, je conférencerai autour de Si j’étais guérisseur à Bagnères de Bigorre.

Jeudi 31, je serai au festival de Pissos dans les Landes pour présenter Ogres Niais qui sera projeté en avant première de Landes. J’animerai un atelier d’initiation aux baguettes de sourcier dans l’après-midi.

Le 2 août au matin, ça sera Paris pour une petite séance de post-synchro pour le Village. Des kilomètres en perspectives, tè !

Partager cet article

Published by Bernard Blancan
commenter cet article
20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 17:28
Dans la lune (et en colère)

J’ai photographié la lune le 13 juillet avec mon LUMIX FZ72. Un vrai télescope avec son zoom 60x ! On me disait souvent que j’étais dans la lune, quand j’étais gamin.

Pas étonnant qu’il me vienne l’envie de regarder vers là-haut quand, sur terre, Israël bombarde les territoires occupés et colonisés par son armée depuis 47 ans, avec le taux de population le plus élevé de la terre, parquée derrière des murs illégaux et inhumains, à peine deux mois après que les Palestiniens aient formé un gouvernement d’union nationale incluant le Hamas dont l’affaiblissement conduisait à des positions moins tranchées, moins militaires (position qui serait compréhensible de toute façon face à cette situation d’occupation militaire et cette colonisation qui ne cesse pas). Non, Israël ne veut pas la paix. Elle veut redonner au Hamas toute l’énergie guerrière qu’il était en train de perdre pour maintenir la violence nécessaire à sa suprématie. Ainsi, en Syrie, en Irak, en Lybie les mouvements islamistes radicaux et extrémistes ont toutes les justifications pour se développer et entrer en guerre contre les pouvoirs laïques. On pourrait très bien imaginer que l’objectif d’Israël consiste à déclencher une guerre totale à coups de bombes atomiques. Provoquer les radicalisations, la montée des extrémismes pour justifier un dernier conflit qui provoquerait la destruction d’un grand nombre de pays. Sinon, pourquoi font-ils ça ? On peut bien devenir aussi irrationnel que cette Israëlienne entendue ce midi sur France Inter et qui disait qu'elle avait peur que le Hamas passe par les souterrains parce que ces gen-là, ils massacrent tout le monde, des familles entières. Ah bon ? Qui est-ce qui tue par centaines hommes femmes et enfants ? Le Hamas ? Vous êtes sûre ?

Un demi-siècle après la seconde guerre mondiale qui a vu les juifs subir un génocide, c’est un état aujourd’hui qui, en leur nom, voudrait mater la Palestine (une députée de la Knesset réclamait la mort de toutes les mères Palestiniennes). C’est un affront fait à tous les juifs et à leur histoire, à tous les peuples.

La position de la France est honteuse face à ce conflit. Honteuse. Interdire la manifestation de samedi à Paris, c’était permettre qu’elle ait lieu et qu’il y ait des débordements. Objectif, justifier l’autorité par la peur de ces méchants arabes islamistes. Exactement la même logique qu’Israël. Israël n’est plus le peuple juif. C’est un état belliqueux, colonial, quatrième puissance militaire mondiale. Ne nous ressortez pas l’antisémitisme. Il s’agit d’anticolonialisme qui se moque bien de savoir sa couleur génétique ou raciale.

Allez, je retourne sur la lune, tiens. Sans drapeau. 

Partager cet article

Published by Bernard Blancan
commenter cet article
20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 10:51

Retour au boulot ! Une semaine de balades dans le Gard, l’Héraut, la Lozère. Nature et vieilles pierres. La photo de l’autre jour, c’était le Cham des Bondons (sans doute la plus belle). Un endroit magique dans lequel mon téléphone s’est amusé à envoyer des textos tout seul, outrepassant le code d’ouverture de l’écran.

Peu pris connaissance de l’actualité dans cette période. Je me suis donc rattrapé en rentrant. Ce qui m’a permis de voir cette remarquable prestation présidentielle.

Sinon, l’idée d’un prochain livre (film a corrigé mon jeune fils beaucoup plus lucide que moi) a germé. Un polar redoutable dans le milieu du cinéma, du côté de Cannes. Niarf niarf niarf…

Il ne faut pas que je me précipite. Je dois bosser encore sur Catapulte. Un dossier à boucler.

Partager cet article

Published by Bernard Blancan
commenter cet article
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 21:04
Connexion en vacances

Reprise du blog dimanche..

Partager cet article

Published by Bernard Blancan
commenter cet article
12 juillet 2014 6 12 /07 /juillet /2014 21:04
Départ

Je pars trois semaines à l’hôtel ME Cabo à Cabo San Lucas. Mexique, bord de mer, 5 étoiles…

Bon, en fait, sans déconner, à la place, je vais passer une semaine dans le Gard chez un copain de Souvignargues. Et ça va être mieux.

On va voir qui lit l'article jusqu'au bout...

Non mais, des fois, je suis vraiment con. Quelle idée, Cabo San Lucas...

Partager cet article

Published by Bernard Blancan
commenter cet article
12 juillet 2014 6 12 /07 /juillet /2014 10:51
Festivals catégorie 1

C’est quoi, un festival de court-métrage de catégorie 1 ?

  • C’est un festival qui permet au réalisateur de films sélectionnés en compétition de postuler à une aide à l’écriture du CNC pour un long-métrage.
  • C’est un festival qui n’a sélectionné aucun de mes films en compétition.
  • C’est donc un festival qui ne me permet pas de postuler à une aide à l’écriture d’un long-métrage.
  • Merci à tous ces festivals qui n’ont sélectionné ni Ogres Niais, ni Retour aux sources.
  • Ayant été jury dans ce type de festival, je peux attester que la sélection des films en compétition dénombre relativement peu de films originaux et intéressants.
  • Je continue à me faire des amis...

Aix-en-Provence, Alès, Angers, Aubagne, Belfort, Brest, Brive, Caen, Cannes, Clermont-Ferrand, Douarnenez, Gardanne, Grenoble, Lille, Marseille, Metz, Meudon, Montpellier, Pantin, Paris, Vendôme, Villeurbanne...

Ça en fait, des festivals, quand même... Les refus les plus vexants (parce que je connaissais bien) : Clermont (hors compète), Pantin, Brest et Brive pour Retour aux sources. 

Partager cet article

Published by Bernard Blancan
commenter cet article
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 13:30
Mon dernier bouquin dans le magazine Clés

Gros article dans le magazine Clés autour de mon bouquin si j’étais guérisseur.

Un extrait de l’article en cliquant ICI

Partager cet article

Published by Bernard Blancan
commenter cet article
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 10:49
'Font chier !

Je sais. Le Proche-Orient, c’est hyper compliqué. Il n’y a pas les gentils et les méchants. Mais dans les périodes de guerre où la force meurtrière est dans un camp, j’ai comme la vague intuition que la solution de paix ne passe pas obligatoirement par des bombardements. Si je vivais dans un pays, enfermé dans une zone entourée d’un haut mur de béton avec des militaires qui te font chier chaque fois que tu dois aller bosser de l’autre côté, je ne suis pas certain que je n’aurais pas été un peu « terroriste », au bout d’un moment. Et quand des juifs intégristes aspergent d’essence un gamin et lui en font boire avant d’enflammer le tout, je ne suis pas certain non plus que ce soit la meilleure réponse à la mort de trois jeunes.

Ces démonstrations de force, de puissance, de domination ne font que nourrir ce putain d’antisémitisme pourri qui gangrène les têtes et vient grossir chaque jour les rangs des réseaux jihadistes. L’écrasante domination des uns ne peut que nourrir les haines irrationnelles des autres car la domination est elle-même irrationnelle.

Je ne suis pas en train de justifier les extrémismes religieux pétris de haine, d’intolérance et de sang. Je me pose simplement la question de la domination comme seule réponse. Suffit-il que les USA nettoient le terrorisme à coups de drones,  que la France envoie ses chars au Mali, qu’Israël bombarde les territoires Palestiniens ? Oui, ces solutions répondent à des urgences. Mais si elles ne sont pas accompagnées de réelles propositions de paix, de soutiens économiques désintéressés et équitables, on ne fait que graisser les rouages d’un engrenage mortifère. Enfin, il me semble…

Partager cet article

Published by Bernard Blancan
commenter cet article
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 15:11
Petit coucou aux Sarkozystes

Ce matin, j’avais rendez-vous avec un éditeur qui m’a remis la fiche de lecture suivante :

Bien qu’il qualifie son ouvrage de roman de gare, l’auteur y déploie un remarquable talent narratif servi par une excellente maîtrise rédactionnelle et stylistique.

On y voit se mouvoir, agir, ressentir des personnages au psychisme plausible, dans des décors et contextes efficacement brossés.

Un ouvrage attachant pour passer un bon moment de détente.

Moi, quand je lis ça, on aura beau me dire que l’éditeur n’est pas très objectif puisqu’il s’agit d’une édition participative (le compte d’auteur n’est pas loin), ça me fait carrément plaisir. Et si je ne trouve pas d’éditeur à compte d’éditeur, c’est vers lui que j’irai. Contrat très honnête même si je sais qu’au bout du compte, je me rembourserai au mieux les frais engagés.

À propos de remboursement des frais engagés, je rappellerai juste aux lecteurs du blog qui voteraient UMP que ce parti, à chaque fois qu’il a été au pouvoir, a toujours plongé la France dans la faillite. Preuve est faite désormais que ses représentants s’en mettent plein les fouilles et celles de leurs femmes et amis.

Madame Dati (10.000 euros de frais annuels de téléphone remboursés par l'UMP), je vous informe qu’Orange propose un forfait pro international illimité à 99 euros par mois, soit moins de 1.200 euros par an. On a beau savoir que dans votre parti on a besoin de plusieurs téléphones pour brouiller les écoutes, 10 téléphones, ça fait quand même beaucoup dans un sac à main. Un député européen qui bénéficie d’un transport gratuit et qui facture 9.000 euros de train à l’UMP, ça fait désordre aussi. Copé qui fait salarier sa femme par le groupe de votre parti à l'assemblée Nationale (en plus des billets d’avion), ça ressemble à… comment dire… un truc qui fait gerber, vous voyez ?

Maintenant, je comprends mieux pourquoi ça fait deux ans que les ténors UMP accusent les socialistes d’amateurisme. C’est vrai qu’à côté d’eux, à l’UMP, ils sont pros de chez pro.

Partager cet article

Published by Bernard Blancan
commenter cet article
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 11:03

J’avais vu un oiseau utiliser un couvercle de bocal de confiture pour faire de la luge sur un toit enneigé. Celui-ci imagine une technique sophistiquée pour fournir son plumage. Tant qu’il n’a pas compris qu’il faudrait de la colle, on garde de l’avance. Ouf…

N’empêche que, dans leur tête d’oiseau, ils ont la faculté de mettre en branle des stratégies intelligentes au seul service de leur plaisir à jouer ou à des fins esthétiques. Imagination. Rêve. Art. Nous sommes donc des oiseaux.

Enfin, pas tous… 

Partager cet article

Published by Bernard Blancan
commenter cet article
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog